Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

dimanche 6 août 2017

(Calendar Girl #8) Août, Audrey Carlan



Titre : Août (VO : August)
Série : Calendar Girl #8
Auteur : Audrey Carlan
Date de publication : 6 juillet 2017 (VO : ) 
Éditions : Hugo New Romance 
Pages : 153


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Je suis rentrée de vacances vendredi et dès samedi matin, j'étais allée acheter le dernier tome de Calendar Girl ! Bien qu'il soit sorti en juillet, je n'ai pas voulu l'acheter à ce moment parce que je me doutais que je n'arriverais pas à le conserver dans ma PàL ^^
Et évidemment, à peine acheté, il était lu !



Mes chroniques sur les premiers tomes :  


    



Un tome où la famille est au coeur de l'histoire  


A la fin de juillet, Mia et Wes partaient sur de nouvelles bases. Plus question de mettre de coté ce qu'il allait se passer au cours de l'année que Mia allait passer en tant qu'escort. Non, cette fois, Mia et Wes sont bel et bien ensemble. Ils ont prévu de s'appeler tous les soirs et Mia fera une escale à Malibu entre chaque mission. Le beau surfeur a bien essayé de la convaincre de payer sa dette pour éviter à sa belle de se retrouver encore 5 mois à jouer les escort, Mia n'en démord pas et veut aller au bout de sa mission. Bon, en même temps, si elle acceptait, il n'y aurait plus d'histoire donc on ne va pas trop lui en vouloir non plus ^^ Et puis, je suis plutôt contente du chemin parcouru par Mia jusqu'à maintenant et même si elle a ses défauts, c'est quand même une sacrée battante. 

Du coup, j'ai nettement mois levé les yeux au ciel au cours de cette lecture !! Mia continue de reluquer tout le monde mais il n'y a que pour Wes qu'elle ressent vraiment quelque chose. Du coup, dès que ces deux là se voient ou se parlent au téléphone, l'auteure s'en donne à coeur joie avec des scènes de sexe moins exaspérantes mais quand même toujours un peu lourdes...

Bref, cette fois, Mia ne part pas en mission pour jouer les petites amies mais pour jouer... le rôle d'un soeur. En effet, Maxwell Cunningham vient d'hériter de 51% de l'entreprise de son père récemment décédé et les 49% restant reviennent à sa sœur dont il n'avait jamais entendu parler, une dénommée Mia Saunders, ou Sounders... Bref, Mia doit jouer le rôle de cette homonyme pour que les requins qui trainent autour de Max ne puissent pas mettre la main sur la moitié de l'entreprise.

Ses yeux brillent de nouveau de cet éclat qui me donne l'impression de le connaitre.

Bon... Entre le patronyme de la soeur cachée, le fait que Max et Mia aient les mêmes yeux verts, l'impression de "déjà-vu" qu'a Mia en sa présence et les petits regards en coin que se lancent les Cunningham, on va dire que le suspense n'est pas vraiment à son comble...
Mais quand même... j'ai trouvé ce tome vraiment pas mal !! J'aime particulièrement voir Mia dans un rôle d'amie, de conseillère plutôt que dans celui de séductrice.
La famille de Max est à croquer et même s'ils sont tellement envahissants que même Mia a envie de les remettre à leur place, ils sont vraiment dans la bienveillance.
En puis, dans ce tome, on retrouve Maddy qui est un personnage que j'aime beaucoup !
Du coup, c'est un tome avec une belle ambiance, et plus de légèreté après ces deux mois difficiles.

Rien n'est plus important que le présent. C'est pour ça qu'on appelle ça un cadeau.


Bilan

Même si l'intrigue est cousue de fil blanc, j'ai bien aimé suivre ce mois passé au pays des santiags. On apprend pas mal de choses sur Mia, Maddy et leur mère.
Ces révélations vont déboucher sur pas mal de choses et je me demande ce que ça va impliquer pour la suite de l'histoire même si, comme d'habitude, Mia refuse toute aide extérieure...

Pour la première fois, on termine le tome sans découvrir la future destination de Mia et la petite description de son futur client alors le mystère est entier pour septembre !




Bonne soirée
Bisous
💛



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire